Des étudiants d’école d’art atteints d’Alzheimer !

Des étudiants d’école d’art atteints d’Alzheimer !

OK, je l’avoue, le titre de cet article est un peu exagéré. Mais il fait référence à un phénomène que j’ai pu observer lorsque j’enseignais en école d’art ces 20 dernières années. En effet quand un cours est délivré de façon hebdomadaire pour une durée de quelques heures, les étudiants ont quasiment tout oublié quand ils reviennent la semaine suivante. Des études très sérieuses le démontrent : après 1 semaine on oublie environ la moitié de ce que l’on a vu en cours (sauf si on bûche tous les soirs, mais soyons honnêtes : peu d’étudiants se plient à cette discipline). Cela à pour effet que la première partie de chaque nouveau cours consiste pour le professeur à expliquer à nouveau ce que l’on a vu la semaine précédente, ou bien est passée par l’étudiant à essayer de se rappeler ce qu’il a entendu durant le cours précédent (évidemment il n’a pas pris de notes).

Les mêmes études sérieuses montrent que l’on retient quasiment tout lorsqu’on est «dans l’action». Imaginez alors qu’après un cours, durant lequel on découvre de nouvelles méthodes de travail, on embraye sur des travaux pratiques de plusieurs heures durant lesquelles on mettrait en application tout ce que l’on vient de voir. Et ce pour chaque matière ou presque. C’est justement comme cela que fonctionne Argo VFX (Cela rejoint une de mes précédentes lettres sur le burn out) : on apprend en faisant, tout en travaillant à notre portfolio.

Crédit Photo David Matos

Laisser un commentaire