Ils se torchent avec leur diplôme !

Ils se torchent avec leur diplôme !

OK, je le reconnais, le titre de cet article est un peu provocateur. Mais si je voulais attirer votre attention c’est que l’enjeu est important. Vous allez en effet dépenser une certaine somme pour financer vos études, peut être contracter un emprunt auprès d’un sympathique et souriant banquier qui voudra par la suite être remboursé. La question des diplômes mérite donc un peu de réflexion.

Dans certains domaines professionnels le diplôme décerné par une école vous est carrément demandé. Je doute que l’on puisse travailler comme chirurgien, directeur de centrale nucléaire, comptable d’une grande entreprise, etc. sans présenter des qualifications officielles. Mais dans les milieux artistiques cela n’est pas l’usage. On peut même dire que le diplôme n’a aucune valeur. Alors à quoi ça sert toutes ces palabres d’écoles qui se disent reconnues par l’état, les titres RNCP et tout le tralala ? C’est de la gnognotte ? Pas complètement. Il s’agit avant tout d’une reconnaissance administrative qui a son intérêt. Mais elle ne juge en rien de la reconnaissance de l’école par la profession. Je m’explique :
Imaginez que vous postulez auprès d’un studio, que vous vous rendez à l’entretien avec votre diplôme et qu’après les politesses d’usage, vous montriez ce dernier à votre interlocuteur. Suivant son degré de prévenance vous obtiendrez un petit sourire ou carrément un éclat de rire :
– «Ce que je veux voir moi, c’est votre portfolio, votre press-book si vous préférez».

Je sais que ce que je vais dire va en surprendre plus d’un mais dans les métiers artistiques, on vous juge principalement sur  votre travail réel. Pas sur un unique bout de papier. Le concept paraîtra sûrement révolutionnaire à certains, mais c’est finalement plutôt sain. À l’opposé, imaginez les responsables d’un studio qui n’embaucheraient pas un artiste hyper talentueux, disponible, avec le style correspondant au projet qu’ils développent, tout ça parce «qu’il n’a pas le diplôme». Ça n’arrive absolument jamais.

À quoi sert une école alors ? Tout simplement à vous aider à devenir un artiste plus rapidement, en vous guidant sur les sentiers complexes de la découverte artistique ; à vous permettre de profiter de l’enseignement de professeurs qualifiés et expérimentés au sein d’une communauté d’apprentis artistes motivés comme vous.

C’est donc pourquoi chez Argo VFX la création de votre portfolio est une question soulevée dès le premier jour passé à l’école, car c’est lui votre «vrai» diplôme.

Laisser un commentaire